Description

Aller en bas

Description

Message par Admin le Jeu 17 Aoû - 8:18

Couronne
Le royaume d’Absolem est un état théocratique dirigé par un Prince-Évêque. Le prince-Évêque est le seul monarque de Meriildar à être nommé par un autre monarque. En effet, le dirigeant d’Absolem est nommé par le Haut-Pontife de la religion Oniarth et siège sur le Trône de la Sagesse à Hautétoile, jusqu’à sa mort. Le Prince-Évêque dispose des mêmes pouvoirs et devoirs qu’un monarque issu de la noblesse. Il est assisté dans sa tâche souveraine par le Saint Conseil et la Haute Cour d’Absolem. Lors de la nomination d’un nouveau Prince-Évêque, celui-ci doit assurer le maintien des lois et décrets mis en place par son prédécesseur.

Saint Conseil
Le Saint Conseil désigne un groupe de personnes proches du Prince-Évêque qui l'aident à gouverner le royaume. Il s'agit d’un groupe, principalement composé d’hommes de Foi et de nobles qui apportent leurs compétences dans un domaine particulier afin de conseiller au mieux le Prince-Évêque. Outre son rôle consultatif, le Saint Conseil approuve les décisions les plus importantes du Prince-Évêque (décrets royaux). Les membres du Saint Conseil sont librement nommés et destitués par le Prince-Évêque. Une telle nomination est non seulement un honneur, mais aussi un enjeu de pouvoir, et peut à ce titre constituer une monnaie d'échange entre le Prince-Évêque et certains de ses vassaux dont il souhaite ainsi renforcer la loyauté. Le Conseil se compose généralement de six (6) membres, mais il peut en compter plus ou moins, selon la volonté du Prince-Évêque.

• Le Grand Intendant : Préside le conseil en l’absence du Prince-Évêque ;
• Le Légat Pontifical : Représentant du souverain Pontife et seul membre du conseil à ne pas être nommé par le Prince-Évêque ;
• Le Grand Gonfalonier : Dirigeant militaire des Hospitaliers de Saint-Oniarth ;
• Le Grand Inquisiteur : Chef de la Haute cour d’Absolem ;
• Le Grand Argentier : En charge des finances du royaume ;
• La Reine des roses : Seule femme du Saint Conseil et représentante de la cour des miracles ;

Haute Cour d’Absolem
La Haute Cour d'Absolem est la plus haute instance juridique du royaume et siège dans la Basilique Saint-Silias. C'est à cet endroit, situé à Hautétoile, capitale du royaume, que sont écrites les lois du royaume et que sont jugés les plus grands crimes, principalement les crimes de trahison et d’hérésie. Sept grands magistrats siègent en permanence à la Haute Cour. Trois d’entre eux sont choisis parmi la noblesse du royaume. Les quatre autres sont des membres du clergé. Les membres de la Haute Cour sont élus pour une durée d’une année, lors d’un concile présidé par le Grand Inquisiteur. Si jamais l’un des magistrats décèdent durant son mandat, le Grand Inquisiteur doit choisir son remplaçant qui siégera jusqu’au terme du mandat. En collaboration avec le Grand Inquisiteur, et avec l’approbation finale du Prince-Évêque, ces magistrats écrivent et révisent le livre des lois du royaume. Ils archivent également toute jurisprudence créée par des jugements importants, en plus de constituer le dernier tribunal d’appel d’Absolem (sous réserve de la prérogative du souverain d’annuler tout jugement à l’aide d’un décret royal).

Cour des Miracles
La cour des miracles fût créée par décret royal par le Prince-Évêque Priam I en l’an 321 CO. Ayant à cœur la participation des dames aux affaires de l’état, Priam I créa cette cour qui a pour mandat de mettre en place les règles d’étiquettes du royaume, de valider ou d’invalider des fiançailles, de promouvoir la valeur d’un homme à travers le royaume, de conférer le titre de Gentilhomme qui confère le droit d’asile à ce dernier. Même si l’autorité de ce conseil est vivement condamnée par la Haute Cour d’Absolem, ainsi que par le Saint Conseil, la cour des miracles reste une organisation importante au sein du royaume. La cour des miracles est dirigée par la Reine des roses, qui est nommée par le Prince-Évêque pour un mandat d’un an. Toutes les décisions de la cour des miracles sont soumises au vote. La Reine des roses à droit de veto sur toutes les questions pouvant être soumises au vote. La taille de la cour des miracles varie selon le bon vouloir de la Reine des roses et les membres de ce conseil sont nommées et destituées par cette dernière.

Féodalité
Le royaume d’Absolem est divisé en six territoires nommés Chantrie. Chacune de ces chantries est dirigée par une lignée dynastique mis en place dès la création du royaume en l’an 300 CO. placé par le Pontife Sainte-Juste lui-même et, par conséquent, par la volonté des Dieux. Nous pouvons donc dire que ces familles ne peuvent être détrônées, mis à part par un décret royal. Les dirigeants de chacune des Chantries, à l’exception d’Hautétoile, occupent le titre de Comte. Les différents barons, seigneurs et gouverneurs placés sous leurs autorités doivent constamment lutter pour maintenir et augmenter leur position. Chaque Chantrie est divisée en trois Baronnies. Les barons sont placés directement sous l’autorité du comte et ils sont liés par un lien de vassalité. Un baron qui rompt son lien de vassalité risque de lourdes peines, parmi lesquelles on retrouve la mort, l’exil et l’excommunication. Chaque baron est librement nommé et destitué par le Comte. Finalement, chaque Baronnie est divisée en cinq Seigneuries. Comme les barons, les seigneurs sont librement nommés et destitués par le baron. Ils sont également soumis à un lien de vassalité envers le comte et le baron.

Société Absolemoise

Religion
Étant un reliquat des États Pontifes d’Hurza, la religion Oniarth constitue donc la seule et unique religion autorisée en Absolem et ce, même si le mysticisme est très présente dans le Nord du continent d’Eldoras. La religion Oniarth se caractérise par sa dévotion envers huit divinités et sa genèse fait mention de la dimension de péché, de repentance, d’absolution et bien évidemment de damnation. Tous les récits sacrés de cette religion sont renfermés dans la Très Sainte-Bible Oniarthienne, livre qui, comme dans les États-Pontifes d’Hurza, peut être lu et consulté par tous les habitants d’Absolem. La hiérarchie de l’Église Oniarthienne s’établie de la façon suivante (En ordre décroisant) ; Haut-Pontife, Archiprêtre, Haut-Prêtre, Prieur, Chanoine, Prêtre, Moine et Religieuse. En plus de cette hiérarchie, l’Église Oniarthienne contient une multitude de titres honorifiques pouvant être décernés aux membres du clergé comme aux laïques.

Noblesse
Sont considérées comme nobles les personnes suivantes, en ordre décroissant d’importance : comtes, barons, seigneur et chevaliers. La noblesse d’une personne n’est effective que lorsqu’elle a été constatée et confirmée par écrit par un acte de noblesse. Pour conserver ou justifier son titre de noblesse, tout noble doit être en mesure de présenter sa ou ses lettres de noblesse, de même que les titres de propriétés qui peuvent justifier le titre en question. Est considérée chevalier toute personne ayant été adoubée par un ordre de chevalerie reconnu par le Prince-Évêque, le Saint Conseil ou un comte. Un chevalier doit être nourri et logé gratuitement lorsqu’il en fait la demande.

Mariage
Le mariage est une cérémonie religieuse, consacrant l'union d'un homme et d'une femme et assurant la légitimité de la descendance de ces deux personnes. Ainsi, les enfants nés hors mariage sont qualifiés de bâtards. Même s’il s’agit d’une coutume tolérée par la Sainte-Église Oniarthienne, le mariage incestueux semblent être associé à de puissants tabous culturels et religieux. Contrairement aux mariages incestueux, les mariages polygames sont vivement condamnés par le clergé, comme mentionné dans la Chronique du roi Boldovar III le Fol. Il faut noter que de nombreux ordres, notamment religieux, imposent le célibat (et par extension la chasteté) à leurs membres. C'est le cas particulièrement des membres du clergé de la Foi Oniarthienne, des érudits de l’Académie du Dragon d’or, ainsi que des membres de certains ordres de chevaleries comme les Hospitaliers de Saint-Oniarth.

Bâtard
À la demande du roi Léowald I Vertdragon les érudits mirent sur pied un système d’identification des bâtards, afin qu’ils puissent obtenir un nom qui les détaches complètement du nom de la maison de leur père. Les noms des bâtards sont associés au royaume d’origine qui les a vus naître. En voici la liste complète :

• Aldasca : Snake
• Astérie : Bear
• Azaléa : Crow
• Hurza : Cross
• Spheldar : Drake
• Stormhold : Lyon

En Absolem, les enfants bâtards portent le nom de «Bishop», en référence au Prince-Évêque qui est le souverain et protecteur de tous les enfants du royaume.

Les Chantries

Aeterna
Capitale : Alésia
Famille régnante : Palargir
Famille suzeraine : Tolon (Véridia), Angleheart (Fort-Levant)

Description : Aeterna est une terre dangereuse pour celui qui n’a pas maitriser l’art de la diplomatie. Les habitants d’Aeterna sont méfiants, habiles dans l’art de la duperie et particulièrement dangereux. Aeterna fonde son économie sur la guerre, le commerce des armes et la production de vin et de bière.

Gardeciel
Capitale : Haut-Jardin
Famille régnante : Argecouronne
Famille suzeraine : Willcotts (Alexandria), Mormont (Orion)

Description : La chantrie de Gardeciel est un lieu de beauté, d’art et de culture. Les musées, les galeries d’art et les prestations théâtrales et musicales y sont nombreuses. Gardeciel est la seule chantrie d’Absolem à avoir un ordre de dévolution successorale différent. Dû à ses liens avec le royaume d’Azaléa, c’est le premier né, homme ou femme qui devint chef de maison. D’autre part, les ordres de religieuses sont nombreux dans cette région du royaume.

Havre-Brume
Capitale : Nouvelle-Avaria
Famille régnante : Gambil
Famille suzeraine : Magistère (Sainte-Alésia), De Rochefort (Saint-Avarius)

Description : La chantrie d’Havre-Brume est une terre parsemée de grandes forêts et d’édifices grandioses. Havre-Brume se distingue par la qualité de son art et par la présence de sa grande université magique. Son économie repose sur le commerce, la coupe du bois et la qualité de son enseignement.

Hautétoile
Capitale : Hautétoile
Famille régnante : Aucune
Famille suzeraine : Valientes (Aquila), Carafa (Rimini)

Description : La chantrie d’Hautétoile est le haut lieu du royaume d’Absolem. Les villes et cités y sont riches et abondantes. La présence de monastère, de prieuré et de temple en fait également le centre religieux du royaume. Outre le commerce du bois, la chantrie d’Hautétoile base son économie sur le tourisme religieux et culturel. Lieu de pèlerinage, cathédrales et reliquaire abonde dans tous les coins de cette chantrie. Les habitants d’Hautétoile se caractérisent par leur piété, hors du commun, qui a tendance à sombrer rapidement dans le fanatisme.

Val-Étoile
Capitale : Lunétoile
Famille régnante : Vertdragon
Famille suzeraine : Delmorias (Spheld), De Beaufort (Haute-Lame)

Description : La chantrie de Val-Étoile est le berceau de la chevalerie en Absolem. Val-Étoile est une chantrie aux collines verdoyantes et au sol fertile. Contrairement aux autres chantries du royaume, Val-Étoile fonde son économie sur la formation des érudits et des chevaliers. Plusieurs puissantes maisons de Meriildar envoient leurs héritiers à Val-Étoile, afin qu’ils y reçoivent une éducation hors norme. Le peuple de Val-Étoile est superstitieux et il se méfient de la magie et donc de leur voisin de Havre-Brume.

Vendôme
Capitale : Vendôme
Famille régnante : Awyndel
Famille suzeraine : Sucatt (Roche-Pont), Angleroy (Haute-Roche)

Description : La chantrie de Vendôme est une terre pauvre et montagneuse. Son économie est essentiellement articulée autour du secteur minier. Malgré la pauvreté de son sol, les fiers habitants de Vendôme réussissent à gagner leurs subsistances grâce à la pêche qui y est très abondante. Le principal trait de caractère de ses habitants s’illustre dans sa modestie. Cette modestie s’illustre dans toutes les sphères de la société Vendômoise notamment dans la sphère religieuse. Les nombreux prieurés et monastères de la chantrie de Vendôme sont reconnus dans tout le royaume pour leurs grandes austérités. Malgré tout, le peuple de Vendôme sait se montrer fier et il a tendance à répondre farouchement, lorsqu’il se sent insulté.
avatar
Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://absolem.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum